Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
HAUT DOUBS FEMMES & CO

HAUT DOUBS FEMMES & CO

Blogzine Inspiration et Optimisme Un regard féminin sur la Franche-Comté Média Franco-Suisse Découvrez Haut-Doubs Femmes & Co : un média et un réseau engagés vers le positif, à portée de clic. Tourné vers l'avenir, HDF & CO a pour mission d'apporter inspiration et optimisme, gageant qu'ils sont un aimant à bonheur !

Céline Queste

Crédit Photo Marc Jardot

Crédit Photo Marc Jardot

Céline Queste

Elle exerce aujourd’hui, à 32 ans, le métier de ses rêves au sein de la Fondation Burkhart-Felder, dans le Château d’Yvernois à Môtiers. Cette artiste-business woman, qui s’ennuyait à l’école, est passée par de nombreuses étapes, avant de se donner le temps d’accueillir ce travail sur mesure.

« L’Australie me suit », annonce Céline. C’est en effet cette destination qu’elle a choisie, lorsqu’à 16 ans, elle est partie en en qualité d’ambassadrice de la France un an grâce à une offre du Rotary Club. Elle y a logé dans un village en plein bush, a étudié aux côtés d’aborigènes. Elle y est retournée pour fêter ses 18 ans. Puis, récemment, à Môtiers où elle vit, elle a découvert un musée d’art aborigène australien, sis dans un château, qu’elle n’a pu s’empêcher de contacter, si bien qu’aujourd’hui, elle est devenue l’assistante sur tous les fronts de cette fondation. Cette heureuse rencontre lui permet de réaliser à la fois ce rêve de petite fille de vivre dans une aile du château et de trouver ce « truc » qui manquait à son épanouissement professionnel en évoluant dans l’art et la culture.

« J’adore l’art depuis toute petite. Il est comme un équilibre dans les étapes de ma vie », confie l’artiste qui a d’ailleurs appris la technique qu’elle utilise du vitrail, en Australie. Les cursus scolaires linéaires ne lui convenant pas, le domaine artistique la rattrapant toujours, elle a cumulé plusieurs métiers en même temps : design d’espaces, pigisme, professeur de français en langues étrangères. La rencontre avec son conjoint Benjamin Locatelli, célèbre graffeur, a marqué un tournant dans sa vie. « C’est la première personne qui me ressemble et me complète : mon chéri et mon meilleur ami. C’est grâce à lui que j’ai monté mon propre atelier, magnifique, dans un silo à grain aux Verrières Suisse », confie Céline, qui travaille et sculpte le verre. Elle a alors enseigné, exposé, gagné des concours. Avec Benjamin, ils ont aussi créé le KLAB, une entreprise qui leur permet à la fois de laisser libre cours à leurs idées, et d’accueillir les personnes avec lesquelles ils souhaitent collaborer. « Au bout de 7 ans, nous avons développé un réseau international sur les 5 continents », constate Céline.

Malgré ses multiples activités, celle qui s’est dit, depuis petite, qu’elle n’aurait pas une vie toute tracée, se cherche encore et décide de ralentir. « Etonnement, depuis que j’ai décidé que j’allais calmer le jeu, j’ai reçu des opportunités, comme si la vie me disait que j’avais eu raison ». Parmi elles, des demandes d’interview et ce poste inattendu dans cette fondation, où elle apporte sa modernité. « Je me suis bluffée moi-même. Il faut suivre ses rêves », invite Céline.

Céline Queste

CQDesign

www.cqdesign.co

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article