Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
HAUT DOUBS FEMMES

HAUT DOUBS FEMMES

1er magazine féminin du Haut-Doubs - Média de communication Doubs-Jura-Suisse - Blog féminin - Blog lifestyle

« Plutôt que de soi-nier, le Reiki invite à gai-rire » Au coeur de l'être

« Plutôt que de soi-nier, le Reiki invite à gai-rire » Au coeur de l'être

Thérapies naturelles 


Parce qu'elles sont en affinité avec l’organisme, les thérapies naturelles sont douces. Elles permettent de renforcer l'organisme, booster les défenses naturelles, la résistance au stress, prévenir les maladies, entretenir sa santé générale et garder un bon équilibre émotionnel et psycho-corporel. Parmi elles, le Reiki avec Catherine Schaller, Au cœur de l’être, praticienne-enseignante. 


« Plutôt que de soi-nier, le Reiki invite à gai-rire »


« Energie de l’esprit », le Reiki est l’union de la méditation et de la relaxation par un toucher relaxant sur des points du corps, pour favoriser la remise en route des potentiels naturels solutionnant de la personne. Il fait circuler l’énergie vitale, nécessaire à la vie. Le Reiki permet à chacun de développer ses potentiels naturels pour accéder à un bien-être durable. C’est une approche de médecine non traditionnelle où le praticien ne prétend pas être un guérisseur. 


« La plupart des patients Reiki vous diront que le traitement leur a apporté un état de relaxation qui dure parfois pendant plusieurs jours. D’autres diront que leurs anxiétés, insomnies, peurs, soucis, douleurs, ... se sont évaporés après une séance », explique Catherine, qui a d’abord pratiqué le Reiki pour se réparer elle-même, avant de maintenant l’enseigner. Animée par cette philosophie, elle a pour projet de mettre en place des cercles de paroles, des rando méditatives et une initiation au magnétisme. 


Au cœur de l’être – 25560 BANNANS - 07 68 80 03 28 
aucoeurdeletre.cs@gmail.com
et sur Facebook 
 

« Plutôt que de soi-nier, le Reiki invite à gai-rire » Au coeur de l'être

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article