Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
HAUT DOUBS FEMMES & CO

HAUT DOUBS FEMMES & CO

Blogzine Inspiration et Optimisme Un regard féminin sur la Franche-Comté Média Franco-Suisse Découvrez Haut-Doubs Femmes & Co : un média et un réseau engagés vers le positif, à portée de clic. Tourné vers l'avenir, HDF & CO a pour mission d'apporter inspiration et optimisme, gageant qu'ils sont un aimant à bonheur !

La prolifération du chat par Julia Sautto, vétérinaire

La prolifération du chat par Julia Sautto, vétérinaire

A l’arrivée des beaux jours, la saison des amours chez les chats arrive. Cette particularité de la chatte s’explique par l’influence de la lumière sur l’activité sexuelle : on parle d’espèce saisonnière. Dans nos latitudes, elles se reproduisent de Janvier à Octobre. Le pic de reproduction se situe en Mai. 

Durant cette saison, plusieurs portées naîtront, la durée de gestation d’une chatte étant d’approximativement 60 jours. Des petits chatons naîtront alors en nombre durant cette période.  Saviez-vous qu’avec seulement un couple de chats non stérilisés au bout de 4 ans on peut arriver à la naissance de 20 736 chats ?

 

C’est pour cette raison qu’il est recommandé de stériliser votre chatte dès l’âge de six mois. Cet acte revêt un aspect pratique mais est aussi important pour la santé de votre animal.

 

Comment reconnaître que votre minette est en chaleur ? C’est assez simple, elle se frotte à vous de manière insistante, demande de lattention constamment et miaule à en réveiller la maisonnée jour et nuit.

 

La stérilisation consiste, habituellement, en une ovariectomie : le vétérinaire effectuera cette opération sous anesthésie générale. Il s’agit de pratiquer une petite incision au niveau du ventre ou sur les flancs et d’enlever les ovaires. L’animal devra être à jeun afin de diminuer les risques de vomissements pendant l’anesthésie. La ligature des trompes empêche normalement les gestations mais est déconseillée car elle ne permet pas d’éliminer les hormones sexuelles. 

 

Les intérêts à la stérilisation sont nombreux.

En premier lieu, la stérilisation de la chatte empêche les gestations non désirées et permet de lutter contre la surpopulation féline.

Elle permet de diminuer les blessures liées aux bagarres et donc de limiter la propagation du Sida du chat, appelé le « Feline Immunodefiency Virus ». L’intrusion des matous dans les jardins et leurs pipis incessants sur les murs et les meubles à cause des phéromones de la femelle s’en trouvent aussi éliminés.

La stérilisation abolit le risque de maladies hormonaux-dépendantes. Le taux incidence des tumeurs mammaires, si la stérilisation a été effectuée avant les premières chaleurs ou le plus tôt possible, baisse, voire est annulée, ainsi que les infections de l’utérus (pyomètre). Ce sont des affections qui peuvent être mortelles pour la chatte.

Enfin les comportements de la femelle pendant les chaleurs, particulier les miaulements excessifs, sont stoppés.

 

Il est à savoir que seule la stérilisation chirurgicale est conseillée chez la femelle (hormis les chattes d’élevage) : la pilule est à proscrire car liée à des risques de tumeurs et d’infections utérines. De plus la prise est contraignante et les chances d’oubli sont importantes. De plus l’achat de la pilule contraceptive sur plusieurs années peut facilement atteindre le prix d’une stérilisation chez votre vétérinaire. 

 

L’inconvénient majoritaire est la prise de poids. La stérilisation diminue le besoin énergétique de la chatte  de l’ordre de 20 % en supprimant la partie affectée à la reproduction. Il est donc conseillé de lui donner une alimentation conçue pour les chats stérilisés et de surveiller son poids.

Attention car une prise de poids trop importante est corrélé à la survenue de diabètes, maladies cardiaques, d’hypertension, d’arthrose, de calculs urinaires …. La diminution de l’alimentation donnée habituellement à votre chat entraînera des carences et ne constitue pas une solution viable.

Un autre inconvénient de la stérilisation peut être le prix : il faut compter pour une femelle en moyenne entre une centaine d’euros et 150 euros (attention le prix dépend de la situation géographique en France de votre cabinet ou clinique vétérinaire).

 

Il existe des idées reçus qui sont fausses ou discutables sur la reproduction. D’abord la stérilisation n’entraîne pas un arrêt de la croissance de l’animal : dans les pays anglo-saxons elle est effectuée avant nous à l’âge de 3 mois et il n’a pas été remarqué une différence au niveau de la croissance.

Enfin la femelle pour son équilibre mental, n’a pas absolument besoin d’avoir une portée. En effet avec la stérilisation, la chatte ne ressent plus le besoin de s’accoupler et repoussera même la plupart des temps les mâles.

 

La castration des chats mâles est aussi cruciale. L’opération consiste à enlever les testicules. Elle est moins coûteuse que pour une femelle, dans une fourchette de 70 euros à 100 euros. Elle permet d’éliminer le comportement sexuel du mâle comme les marquages urinaires ou les bagarres. Elle possède également l’inconvénient de la prise de poids pour la même raison que les femelles.

Il existe chez le mâle des alternatives. Parmi elles, la vasectomie est une technique qui consiste à ligaturer les canaux déférents. C’est cependant une technique peu utilisée et même déconseillée la plupart du temps car elle ne supprime pas la production de testostérone et le chat continuera à marquer son territoire et se battre. Pour les chats reproducteurs d’élevage il est possible de poser un implant qui induira une stérilité passagère.

 

Il est ainsi démontré que stériliser son animal augmente son espérance de vie 14 à 18 ans alors qu'elle se limite en moyenne à 6 à 10 ans pour un chat non stérilisé grâce aux avantages énumérés précédemment.

 

Julia SAUTTO, Vétérinaire.

06 60 58 67 55

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article