Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
HAUT DOUBS FEMMES

HAUT DOUBS FEMMES

1er magazine féminin du Haut-Doubs - Média de communication Doubs-Jura-Suisse - Blog féminin - Blog lifestyle

LE FESTIVAL DE LA PAILLE A 20 ANS !

Vincent

Vincent

LE FESTIVAL DE LA PAILLE A 20 ANS EN 2020, mais les fêtera en 2021 ! 

L'événement vient d'être annulé suite aux consignes sanitaires liées au Covid 19. 

Retrouvez l'interview que nous avait accordé Vincent, Greg et Flora pour l'occasion : 

Cette année, les organisateurs mettent le paquet pour vous surprendre et organiser une fois de plus un inoubliable festival. Retour sur 20 années de folie, de générosité et de solidarité avec Vincent Pecclet, organisateur bénévole à l’année (Coordination et affectation des bénévoles) et membre du Conseil d’Administration, Grégory Vuittenez, organisateur bénévole à l’année (Bar / Restauration / Catering) et Flora Bassenne, Secrétaire de l’association Collectif Organisation.

  • En créant ce festival à Chaffois, pensiez-vous un jour devenir un événement incontournable aux pieds des pistes de Métabief ?

GREG : Purée, ça fait 20 ans que le festival existe !!! Soit la moitié de ma vie (j’aurai 40 ans fin octobre)… L’an dernier, certains bénévoles n’étaient même pas nés lorsque la Paille a vu le jour en 2000 !!! Rien n’était prémédité. Pas même la 1ère édition qui, finalement, devait juste se résumer à un concert privé de nos potes du groupe Feedback, dans une loge en pleine campagne. Et puis, devant l’ampleur du bouche-à-oreille, il a fallu en urgence créer une association loi 1901… Un coffre de Kangoo faisant office de caisse pour les tickets d’entrée, 3 charrettes à foin en guise de scène, un groupe électrogène pour l’électricité, notre bonne humeur communicative… Et c’était lancé pour une soirée-concert à l’ambiance très roots.

VINCENT : Mis à part nous, surfant sur une vague pop et rock'n'roll, personne n’y croyait ! Mais ça a marché, encore aujourd'hui, on ignore pourquoi et comment.

  • Pourquoi cette évolution ?

VINCENT : Faire un festival en plein air, c'est espérer chaque fois qu'il fera beau. Très rapidement, nous avons fait le constat que plus nous offrions à notre public un spectacle et un cadre de qualité, la météo devenait un détail pour lui. D'autre part, l'ambition, la peur de s'ennuyer, l'envie de faire toujours mieux ensemble, c'est l'esprit bénévole de la Paille qui a mené à cette évolution. Successivement, de nombreuses petites mains ont poussé cette petite boule de neige jusqu'au pied des pistes de Metabief...

FLORA : Nous souhaitons toujours faire mieux d'année en années et proposer toujours plus de confort et de qualité pour nos festivaliers. C'est pour cela qu'au fil des années, le festival a grossi et a pris cette ampleur.

  • A l'approche des 20 ans, comment ça se passe ? J’imagine que le stress de la préparation doit se mêler à l’excitation de marquer le coup pour cet anniversaire ?

VINCENT : Pour ma part, l’excitation ne cesse que la semaine de démontage ; c'est le seul moment où j'espère que ça sera la dernière ! J'ai tous les ans envie de me surpasser, passer un bon moment avec mes amis, les artistes, le public etc. Mais encore plus pour la 20ème, et certainement encore plus pour la 21ème !

GREG : Un proverbe africain dit : « Pour arriver un jour quelque part, n’oublie jamais d’où tu viens ! » On connait le chemin parcouru pour en arriver là, et tout n’a pas été facile, surtout au début. Le 1er sentiment qui prédomine, c’est donc avant tout la fierté. La fierté d’être toujours là, 20 ans après, la satisfaction d’être devenu un événement culturel marquant. L’organisation est coordonnée en collaboration avec les autorités et le Collectif s’est professionnalisé si bien que nous abordons la 20ème avec expérience et une relative sérénité. Au demeurant, il y a évidemment l’adrénaline de la date-anniversaire, l’envie de marquer les esprits, la pression aussi de ne pas se rater. Mais on se projette d’ores et déjà sur la 21ème édition…

FLORA : Nous souhaitons fêter la 20ème édition de la Paille et préparer une édition exceptionnelle. De nombreuses idées fleurissent pour marquer cette anniversaire, je suis pour le moment dans l'excitation des préparations plutôt que dans le stress des préparatifs, le stress viendra bien assez vite dans les prochains mois. Pour le moment, nous avons eu de supers retours des premiers noms, et cela nous motive encore plus pour la suite des préparatifs.

  • En 20 ans, le festival a créé des liens avec les spectateurs mais aussi avec les artistes…

VINCENT : C'est toujours un plaisir de recevoir les artistes. Sympathiser, partager, rire et parfois pleurer avec les artistes de grand nom est une chose, mais voir dans les yeux des artistes moins connus de la scène Mont d'or (scène régionale) ce bonheur, cette si grande émotion, est le lien le plus fort que je tisse avec les artistes.

FLORA : Nous avons accueilli de nombreux artistes au Festival. Nous mettons un point d'honneur à les accueillir dans de bonnes conditions, en leur proposant de nombreuses activités locales (à Métabief, sur le Lac Saint Point), des repas avec des produits locaux, tous les artistes apprécient énormément. Je me souviens l'année dernière, le groupe de Feu Chatterton me racontait qu'ils étaient en tournées, et qu'ils se demandaient dans quelles conditions ils allaient devoir chanter, car il pleuvait, faisait froid, mais quand ils sont sortis de leur tour-bus, ils ont vu le paysage, la scène en face des montagnes, les activités proposées et la gentillesse des bénévoles, ils ont alors passé une très bonne journée, et un merveilleux concert.

  • Vous accueillez des noms encore plus prestigieux pour les 20 ans du Festival de la Paille. Est-ce qu’il y aura en plus des surprises ?

VINCENT : Évidement, mais c'est une surprise !

GREG : Des grands noms de la scène française se sont déjà produits au pied du Mont d’Or jusqu’à présent :Thiéfaine, Jain, Sinsémilia, IAM, Olivia Ruiz, Eddy De Pretto, Tryo, Matmatah, etc… Bientôt Jean-Louis Aubert à Méta, c’est juste incroyable ! Nous avons tous des sensibilités artistiques différentes et l’essence même d’un festival est de permettre de découvrir des nouveaux groupes. Et puis, je me rends compte qu’il y a un vrai décalage générationnel entre les attentes du public et les envies que l’on peut individuellement avoir. Notre baromètre, désormais, ce sont nos enfants : ils connaissent/ressentent mieux l’actu musicale que nous ! Pour les 15 ans, nous avions eu droit à un feu d’artifices. Des surprises, il y en aura, c’est certain… Notre fidèle public le mérite. Nos bénévoles aussi…

FLORA : Notre équipe d'organisateurs est très motivée et travaille beaucoup pour proposer aux festivaliers une 20ème édition sensationnelle. Toute la programmation n'est pas encore dévoilée, des surprises vous attendent les 31 juillet et 1 août ! N'attendez-plus, achetez vos billets !

  • Si vous deviez citer un très beau souvenir de ce festival, ce serait lequel ?

VINCENT : Il y en a tellement ! Pour ne pas aller chercher trop loin, l'an passé, mon plus beau souvenir se passe à l'ouverture des portes le samedi soir : une marée humaine bravant la pluie. Mais pas n'importe quel public, un spectateur sur deux était un enfant, acclamant Aldebert : la relève est assurée !

GREG : Il est véritablement impossible de retenir un seul souvenir. Et puis la Paille, ça ne se raconte pas... ça se vit ! En 2009, voir débarquer Didier Wampas en slip de bain lors de la balance-son valait son pesant d’or. Et le regarder le soir haranguer la foule en plein show, incontrôlable, debout sur la console de sono (avec le risque de tout casser, par la même occasion) était, avec du recul, un grand moment. D’un point de vue émotionnel et strictement personnel, je retiendrai pour ma part la dédicace d’Aldebert pour la naissance de ma fille Salambô, qui avait tout juste…2 semaines lors de l’édition 2005. Aujourd’hui, elle a 15 ans et avec sa sœur Cassiopée, elle ne voudrait rater la 20ème sous aucun prétexte. En tant que bénévole évidemment…

FLORA : De nombreux bons souvenirs pourraient être cités depuis toutes ces années que je participe au Festival de la Paille. Je vais choisir celui d'un d'il y a deux ans, où toute l'équipe d'organisation s'était retrouvée à l'arrière de la scène devant le concert de Mat Bastard. Nous avons pu regarder, tous ensemble le public danser, s'amuser et voir tout notre travail de l'année accompli ensemble. C'était un moment très émouvant.

 

FESTIVAL DE LA PAILLE 2020 A METABIEF LES 31 JUILLET ET 1er AOUT 2020.

  • CONCERTS DE MUSIQUES ACTUELLES AU CŒUR DU MASSIF JURASSIEN
  • 2 SCENES, 2 JOURS, + DE 25 CONCERTS ET SPECTACLES.
  • ARTISTES DEJA ANNONCES : IAM, JEAN LOUIS AUBERT, THERAPIE TAXI.
  • ANNONCE DE LA PROGRAMMATION COMPLETE LE 3 AVRIL !

www.festivaldelapaille.fr Facebook Instagram

LE FESTIVAL DE LA PAILLE A 20 ANS !

FESTIVAL DE LA PAILLE 2020 A METABIEF LES 31 JUILLET ET 1er AOUT 2020.

  • CONCERTS DE MUSIQUES ACTUELLES AU CŒUR DU MASSIF JURASSIEN
  • 2 SCENES, 2 JOURS, + DE 25 CONCERTS ET SPECTACLES.
  • ARTISTES DEJA ANNONCES : IAM, JEAN LOUIS AUBERT, THERAPIE TAXI.
  • ANNONCE DE LA PROGRAMMATION COMPLETE LE 3 AVRIL !

www.festivaldelapaille.fr Facebook Instagram

Flora

Flora

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article