Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
HAUT DOUBS FEMMES

HAUT DOUBS FEMMES

1er magazine féminin du Haut-Doubs - Média de communication Doubs-Jura-Suisse - Blog féminin - Blog lifestyle

Covid 19 - Ils ont dû reporter leur mariage !

Covid 19 - Ils ont dû reporter leur mariage !

La pandémie de coronavirus a bouleversé les plans de tout à chacun. Depuis l'arrivée du Covid-19 en France, le gouvernement a mis en place des mesures de sécurité strictes, amenant les futurs jeunes mariés à réfléchir à un plan B.... 

Mais un plan B quand ?

Repousser du mois de mai au mois de juillet, ça passera ou pas ? 

Décaler du printemps et de l'été à l'automne semble plus prudent... 

Reporter à 2021 est la solution la plus sure, majoritairement adoptée pour célébrer l'amour ! 

La robe blanche et le wedding cake étaient prêts, mais la crise sanitaire qui secoue actuellement le monde en a décidé autrement.

Gwendolyn et Antoine devaient se marier le 9 mai prochain. Un événement que le couple prépare depuis un an maintenant, mais qui a dû être reporté au 26 septembre. "Nous avons choisi de ne pas reporter d’une année, car cela nous semblait insurmontable de continuer des préparatifs de mariage pendant encore une année. De plus, nous avons l’impression de « la suite de notre vie » va passer par cette étape du mariage et nous ne voulons pas la reporter d’une année !" Quand ils ont appris l'obligation de reporter le mariage, ils ont été submergés d'une vague d'émotions compliquées à gérer. "On se situe dans des étapes que l’on pourrait comparer à un deuil avec du déni (on ne veut pas regarder la vérité en face), de la colère (ça fait chier !!), de la négociation (peut-être que si…), de la douleur (on était si bien préparés… !) et finalement l’acceptation (c’est la seule solutions possible !). Cependant, nous sommes un couple qui a tendance a tiré une leçon ainsi que le positif de chaque situation: ce sera notamment l’occasion de voir les gens qui n’étaient pas disponibles à la date fixée pourtant plus d’une année à l’avance… !"

Le couple s'unira donc au mois de septembre. "La motivation pour l’organisation et surtout, pour arriver au jour J, nous a poussés vers une nouvelle date assez proche : nous ne nous voyons pas traîner ces préparatifs pendant encore une année !" D'autant plus qu’il s’agit d’un mariage international avec beaucoup d’invités venant de plusieurs pays européens. Les prestataires ont, eux aussi, été compréhensifs et chaleureux.

 

Rassurée, Noémie ne l'était pas du tout... Et le report de son mariage, prévu le 23 mai, ne s'annonçait pas de tout repos. "Ce fut compliqué de prendre la décision de reporter... au début on s'est dit qu'on attendait et qu'on avait le temps puisque ce n'était qu'en mai ! Mais quand on a vu la tournure que prenaient les choses et bien on s'est mis à l'évidence... ". Tristes, en colère (surtout quand ils voyaient les gens ne pas respecter le confinement), Noémie et Damien ont repoussé à 2021 leur union, ce qui représente à leurs yeux, une perte d'investissement car cela faisait 1 an et demi qu'ils étaient à fond dans l'organisation de leur mariage.  "Du coup, on a eu l'impression d'avoir perdu notre temps, stress qui va encore durer 1 an", constatent-ils. 

Aujourd'hui, la motivation et l'enthousiasme sont revenus dans le coeur des amoureux. "Le fait d'avoir recontacter nos prestataires, d'avoir redéfini une date, d'avoir annoncé à nos invités le report, nous a remis la tête dedans et on est à nouveau a fond même si nous n'avons plus grand chose à organiser finalement car nous avions tout !", relate Noémie qui finit par tirer du positif de cette situation imposée : "Le point positif c'est que des gens qui devaient être absents cette année seront dispos l'année prochaine. Pour notre nouvelle date 22 mai 2021 tous nos prestataires sont dispos et c'était donc plus simple niveau logistique de repousser carrément d'un an." conclut la future mariée. 

 

 

Covid 19 - Ils ont dû reporter leur mariage !

Pour Elise et Charles, c'était un mariage d'été qui était prévu le 4 juillet.  "On avait commencé à ce dire qu'il fallait qu'on prévoit un plan B. Nous avions donc commencé à contacter nos prestataires principaux, à savoir la salle, le traiteur, le DJ, le photographe, pour connaitre leur disponibilité pour cet automne. Nous étions confiants et prêts à changer de date", annonce la future mariée. Et voilà que deux jours après, quelques surprises les attendent  : le traiteur, puis le magasin de robes et costumes de mariés leur annonce qu'il leur sera impossible d'être à leurs côtés pour cette date là. Et là, même s'ils avaient commencé à anticiper, ce fut un gros coup de massue !

Tristesse, incompréhension, démotivation, déception,... sont les sentiments qui traversent le couple. "Mais quoi qu'il en soit, on ne voulait pas repousser à 2021, ou du moins tout faire pour éviter de prolonger d'un an cette attente", décident les amoureux. 

A force de réflexions, ils ont réalisé qu'il était plus raisonnable de repousser et de faire le mariage comme ils le voulaient, à leur image, avec tous leurs invités, sans trop de contraintes, et avec leurs grands mères, plutôt que de vouloir absolument le faire ce 4 juillet, avec des obligations dues à l'épidémie, des désistements, et l'absence des personnes aimées. 
"Au niveau des prestataires, ils ont été très compréhensifs, ils nous ont suivis, et encouragés dans notre choix. Nous avons pu trouver une date commune pour tous, le 10  octobre. On ne pensait pas si loin, mais nous avons finalement validé cette option." 

C'est avec un mail ou un courrier "Change the date", accompagné d'un faire-part détourné afin d'apporter une note d'humour que les convives ont été informés de cette décision.  Ils l'ont tous comprise et les personnes les plus fragiles ont même apprécié cette attention ! 
Voilà donc nos jeunes mariés remotivés dans les derniers petits préparatifs de leur mariage, qui sera un mariage d'automne. 

 

Peut-être êtes-vous comme nos témoins concernés par cette mésaventure ! N'hésitez pas à nous confier vos sentiments, les obstacles que vous avez pu rencontrer, le positif comme le négatif !

Reporter son mariage à une date ultérieure pour la santé de vos invités, c’est tout à votre honneur ! Vos parents, vos grands-parents mais aussi tous vos amis vous sont chers et pour les protéger c’est la meilleure décision que vous pouviez prendre ! En attendant, prenez soin de vous, c'est le plus important ! 

Magalie 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

dj toulouse 21/09/2020 10:03

Avec plus de 115 000 mariages impactés cette année, et des déclarations alarmantes de députés comme Renaud Muselier préconisant leur interdiction, ce sera probablement l'année la plus difficile de notre carrière pour bon nombre d'entre nous.
En espérant qu'en 2021 la vie reprenne son cours et que les repports et nouveaux mariages sont célébrés en toute quiétude !