Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
HAUT DOUBS FEMMES & CO

HAUT DOUBS FEMMES & CO

Blogzine Inspiration et Optimisme Un regard féminin sur la Franche-Comté Média Franco-Suisse Découvrez Haut-Doubs Femmes & Co : un média et un réseau engagés vers le positif, à portée de clic. Tourné vers l'avenir, HDF & CO a pour mission d'apporter inspiration et optimisme, gageant qu'ils sont un aimant à bonheur !

Au nom de tous les seins

Au nom de tous les seins

 

En Octobre, la campagne de lutte contre le cancer du sein organisée par l'association Ruban Rose propose de lutter contre le cancer du sein.

La médecine s’évertue à bon escient de soigner les effets de cette affection mais si parallèlement nous nous penchions sur les éventuelles causes de ce mal ?

N’y aurait il pas une explication à trouver dans notre hygiène et mode de vie ou plus simplement encore, à travers notre regard ou considération envers la féminité ?

Entre baleines mutilantes, bustiers compressants, corsets tyranniques nous n’avons de cesse ces dernières décennies, d’emprisonner dans la tourmente nos poitrines.

Références, critères de beauté, le bistouri se charge de formater le sein idéal de nombreuses femmes en quête d’une perfection s’acharnant contre des pseudos défauts ou défaillances de la nature.

Les travaux du professeur Emoto démontrent les effets de nos intentions sur la matière et il n’en faut pas moins pour réaliser à quel point en nous pliant aux exigences extérieures nous nous violentons.

Ne pas accepter ce buste tel qu’il se présente, ne l’aimer que sous conditions n’est ce pas le condamner par le rejet ?

Notre corps est doté d’une conscience, d’une mémoire, exprime des besoins comme des aversions qu’ils seraient judicieux d’écouter.

Nous emprisonnons depuis trop longtemps des seins que nous ne saurions voir bouger, nous exigeons de leur part une posture avantageuse, boucliers occultants notre propre mal ou déséquilibre intérieur …

Apparence trompeuse de la femme libre qui ,paradoxalement  se soumet aux conditionnements, expression d’une modernité qui renie ses origines, bafoue le respect des différences.

Le sein nourricier qui allaite reste un acte qui peut choquer alors que les cartes postales de pinup dénudées sont à hauteur d’yeux d’enfants…

La mamelle au service du sexe plus tolérée que celle qui célèbre la vie ?

Le sein libre sous la chemise permettant l’auto massage nécessaire à sa bonne santé admis comme objet de provocation au pelotage de mains pathologiquement vicieuses ?

Est-ce la le regard garant de bienveillance et de salaces désintérêts propices à l’homéostasie d’un corps qui n’a d’autre choix que de subir dans la tension et la frustration ?

 Un état de névrose fatalement propice au développement de pathologie psychiatrique et physiologique ..

Réhabilitons le sein à sa juste place, aimons ses fantaisies et acceptons sa libre expression il ne s’en portera que mieux.

Comme pour tout dans ce monde,  c’est l’interprétation que l’on se fait d’un évènement ,l’estime dont on évalue une réalité qui reflète notre position alors élevons la pour  que la convalescence de notre humanité parvienne assurément à sa guérison

Aline Peugeot 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article